• Habituer un husky à un chat

    Nos huskies co-habitent avec notre chat Isis. Cette co-habitation entre une meute de huskies et un chat est donc tout à fait possible sous certaines conditions.

    Le principe est très simple. Il s'agit de bien faire comprendre une règle de base de la vie en meute aux chiens:

    "C'est moi le chef dans cette meute, le chat est ma propriété. Si vous ne respectez pas ma propriété ça va mal se passer pour vous!"

    1) Plus le husky aura été habitué aux chats jeune, plus la chance de réussite est grande

    Le husky et le chat

    Isis avec chiots husky de 5 semaines

    Le fait d'avoir grandi avec un chat seul n'est cependant aucune garantie! Dès la première rencontre on doit être ferme avec le chiot et lui faire comprendre que tout jeu et mordillement en direction du chat est strictement interdit. De même que aboyer sur le chat ce qui risque de lui faire peur.

    2) Le husky a un très fort instinct de chasse

    Le chat est une proie pour lui, c'est un fait. Cet instinct peut être court-circuité vis-à-vis du chat de la maison avec beaucoup d'éducation qui démarre le plus jeune possible. Mais il sera toujours présent et peut refaire surface à des occasions imprévues.

    Daika a grandi avec Isis et la considère comme faisant partie de la meute. Elle la met en place quand Isis veut se servir sur la table à manger comme elle le fait avec un chiot. Toute action de chasse envers les chats lui a été interdite depuis le plus jeune âge (leur courir après, sauter dans la laisse, hurler,...). Elle n'a pourtant pas hésité une seconde à tuer le chat du voisin quand celui-ci est rentré dans notre jardin par inadvertance.

    Berny a vécu avec Isis déjà pendant 5 ans côte à côte dans un studio avant notre déménagement à la campagne. Il avait habitude des 10 minutes de folie de Isis, quand elle sprinte partout et se roule par terre en miaulant. Isis était chat d'appartement et découvrait la liberté. Quand un poids-lourd est passé devant le jardin elle a pris peur d'un coup et s'est couché à plat par terre, les pupilles grands ouverts.

    Tous les chiens, Berny y compris, étaient figés dans ce qu'ils étaient en train de faire et la fixaient eux avec des yeux grands et en position de départ pour la chasse. Ce moment de faiblesse leur a tourné tous la tête!

    Un rappel verbal de notre part et tout le monde est vite reparti à ses préoccupations. On n'aurait pas été là pour réagir, Isis aurait certainement été très mal.

    cat husky chat

    Isis parmi les husky

    3) Habituer un husky adulte à un chat

    Oui, il est possible de habituer un husky adulte à un chat si le chat joue le jeu. Le chat doit avoir un minimum de confiance en lui et ne pas montrer de la peur devant les chiens. Pour cela il doit pouvoir être certain de ne jamais être embêté par les chiens, ni par du jeu, ni par des actions de chasse. Il est donc de notre responsabilité de mettre en confiance le chat!

    Nous avons intégrés trois chiens adultes dans notre meute. L'un d'eux avait déjà tué du chat, les autres deux avaient assistés à des actions collectives de leur ancienne meute pour tuer des chats. Voici notre stratégie pour l'intégration de ces chiens qui a pour objectif de pouvoir lâcher tout le monde ensemble dans la maison comme dans le jardin.

    Chaque étape dure au moins quelque jours et peut durer jusqu'à plusieurs semaines. La sécurité du chat doit rester toujours la priorité! La difficulté pour le chien est augmentée progressivement pour lui permettre d'apprendre et de s'adapter. La sanction en cas de tentative de chasse doit être franche et impressionner le chien. Elle doit lui parler et lui faire comprendre qu'il ne s'agit pas d'une question de chasse et de chat, mais d'une question de respect de son maître.

    Habituer un husky à un chat

    Sieste partagée dans le canapé (hors de question de se faire des bisous par contre!)

    a) Première approche

    Pendant les premiers 2-5 jours le chien est complétement séparé du chat pour lui permettre de déjà s'acclimatiser à la nouvelle meute, la nouvelle maison et ses nouveaux maîtres. Il peut voir le chat se promener dans le jardin pendant que les chiens restent dans l'enclos. On lui interdit de sauter contre le grillage, s'exciter et de hurler. Une fois qu'il est capable de regarder le chat de loin et derrière le grillage sans s'exciter, on passe à la prochaine étape.

    b) S'habituer visuellement

    Il faut que le chien s'habitue à voir le chat sans s'exciter. On y arriver par deux voies: On peut mettre le chat à l'enclos et laisser les chiens libre. Interdiction de s'exciter au grillage et de mordre en direction du chat. Et on commence à sortir le chien en laisse avec le chat en libre. Tout en gardant une distance de minimum 10m vers le chat. Interdiction de sauter et aboyer direction chat. Le but est que le chien se détende tout en voyant le chat évoluer dans le jardin.

    c) Premier contact

    On s'installe dans la maison avec le chien en laisse et le chat en libre. Le chat passe la plupart du temps à dormir mais se ballade aussi dans la maison et passe à proximité du chien de temps en temps. Chaque fois que le chat passe à proximité je m'approche du chien pour être sûr de le contrôler en cas de besoin. Je peux lui caresser le museau et le visage pour avoir ma main entre le chat et lui. Toute tentative de bondissement et morsure est sanctionnée immédiatement. Vu que notre maison est clairement le territoire des maîtres le chien se contrôle plus facilement que dehors. Le chat est dans son domaine et est également plus à l'aise que dehors.

    Très vite le chien reste calme et laisse évoluer le chat sans tenter de l'attaquer (tout en continuant de l'observer de très, très près!).

    cat husky chat

    petit séjour au chenil

    d) Liberté dans la maison

    On détache le chien de la laisse dans la maison. On le garde à l’œil discrètement mais en permanence. Il est interdit de suivre le chat en furtif (j'appelle ça stalking) ou de le dévisager de façon trop intensive. Il a le droit de le renifler mais pas de manière trop intense (pousser avec le nez, "grignoter",...). Je veux voir un comportement détendu et détaché du chien, comme si le chat n'était pas là.

    e) Première liberté dehors

    Je lâche chien et chat ensemble dehors à l'heure de la gamelle. Jusque là le chien est resté en laisse pendant l'heure de la gamelle ou le chat a été nourri dans l'enclos des chiens. Chat comme chien sont bien concentrés sur la gamelle et ne se préoccupent pas trop l'un de l'autre. Les deux ont déjà appris que lors de la gamelle il y a interdiction de se servir dans les gamelles des autres et que chacun doit attendre son tour. C'est donc pour nous une situation idéale pour les premiers rencontres en liberté dehors.

    Pour les premiers fois j'évite de les mettre côté à côte, au fur et à mesure je les rapproche, tout en gardant toujours minimum un mètre entre chaque gamelle pour ne stresser personne.

    Le husky et le chat

    L'heure de la gamelle avec 5 huskies adultes dont 2 qui ont déjà participé à des mises à mort de chats chez leurs anciens propriétaires, et 3 chiots

    Je reste à coté du chat pour assurer sa sécurité et dès qu'elle a fini de manger je remets en laisse le chien. Car dès que Isis a fini sa gamelle et commence à se balader à nouveau le chien est nettement plus intéressé par elle.

    Au fur et à mesure qu'il s'habitue je le laisse en liberté de plus en plus longtemps après la gamelle. Je reste à proximité de Isis ou je m'en éloigne et gardant l'attention du chien avec moi. Ceci en lui faisant réviser des commandes de base (assis, couché, venir, marcher au pieds) avec des croquettes.

    Cette étape est largement facilité par le reste de notre meute qui accepte pleinement Isis. Le nouveau chien apprend beaucoup en copiant l'absence de réaction des autres. Au début cette absence le perturbe et l'étonne énormément d'ailleurs.

    f) Liberté complète

    Le chien et le chat évoluent maintenant librement à l'extérieur et à l'intérieur sans prêter de l'attention à l'autre. Le chien fait sa vie de chien. Lors des jeux nous prêtons une attention particulière car dans un moment d'adrénaline et en pleine course le chien pourrait retomber dans ses anciennes habitudes. Le chien commence à s'habituer aux manies du chat qui peut se rouler par terre, miauler, sauter et courir partout. Le chien a le droit d'observer mais pas de dévisager. Nous sanctionnons immédiatement toute tentative de stalking.

    g) Gérer une ré-chute

    Il peut arriver que le chien rechute légèrement: il n'arrête pas une tentative de stalking sur rappel verbal, il essayer de gnaquer quand il est couché et le chat passe à proximité,... Dans ce cas là on a une explication sérieuse en face-à-face avec le chien et on revient un niveau en arrière pendant au moins quelques jours.

    Si le chien attaque le chat, c'est que nous avons mal fait notre travail! Nous avons avancé trop vite et peut-être sauté une étape. Nous avons mal expliqué au chien ce que nous attendons de lui et il n'a pas compris notre objectif. Dans l'intérêt de la sécurité du chat ceci est une faute inadmissible de notre part!

    3) Gérer la co-habitation à long terme

    Le chien est un prédateur et la vie en meute le ramène souvent à ses instincts primaires. Il ne faut pas avoir une confiance absolue dans le comportement d'une meute de huskies envers un chat. Une de nos astuces est de toujours avoir au moins un chien sous les yeux. Le chat et les autres chiens peuvent être hors de vue dans le jardin pendant des heures. Car dès que quelque chose d'anormal se passe dans la meute, tout le monde se regroupe et veut participer. Tant qu'un chien dort dans notre champs de vision on sait que tout se passe bien.

    Il nous arrive de laisser tout le monde ensemble dans la maison quand nous partons pendant moins d'une demi heure.

    Une événement imprévu peut déclencher une attaque. Il s'agira toujours d'un événement qui fait peur au chat et qui réveille les instincts endormis chez les chiens. Et l'effet de meute fera que tous participeront, même ceux qui n'auront jamais, jamais pensé à attaquer le chat d'eux mêmes.

    Il est de notre responsabilité d'être présent dans ces moments là pour faire un rappel immédiat à l'ordre et assurer la sécurité du chat. Conclusion:

    La cohabitation entre une meute de huskies est un chat est faisable mais guère simple!

    cat husky chat

    Daika et Isis

    Petite mise à jour aout 2016: Isis est morte d'une manière naturelle à l'age de 18 ans. Cette cohabitation chat - husky prend donc fin, nous ne reprendrons pas de chat après elle. Les dernières semaines elle a refusée de manger et s'est affaiblie progressivement. Jemma, qui a grandi avec elle depuis qu'elle a ouvert ses yeux chiot a commencé à être complètement obsédée par Isis. A partir du moment où elle l'a vu faible, elle ne cherchait plus qu'à l'attraper pour la tuer. On enfermait Isis dans la maison avant de lacher les chiens et elle faisait le tour de toutes les portes pour y gratter et chercher à rentrer. Bref, je confirme que ce n'est jamais gagné entre un husky et un chat! Seule Daika avait le droit d'être avec Isis jusqu'à la fin.

     

    « Le traîneau en boisWeek-end à la montagne avec Juli »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 19:17

    Très sympa cet article ! Beaucoup de personne pensent que ces animaux ne peuvent pas cohabiter mais avec de bonnes règles, on peut faire des miracles :p

    2
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 21:24

    C'est vrai! Beaucoup trop de gens pensent qu'il suffit de prendre un nouveau chien chiot et tout se fera tout seul. Mais déjà ça tout seul, ce n'est pas du tout une garantie. Et deux: un chien généralise tellement mal. Daika a grandi avec Isis mais a déjà tué deux autres chats qui sont venus chez nous dans le jardin... Il ne faut jamais, jamais sous-estimer l'instinct de chasse!

    3
    Camille
    Lundi 9 Octobre 2017 à 21:21
    Bonjour, je viens de lire l'article il m'intéresse fortement car j'ai un chaton de 6 mois et je viens d'adopté un husky de Sibérie de 2 ans .. malheureusement pour l'instant leur entente est tres difficiles .. je vais donc essayer cette technique .. si vous avez des conseils particuliers a donnés je suis toute ouï
      • Samedi 14 Octobre 2017 à 11:48

        Bonjour, comment ça se passe chez vous alors? C'est vrai, vous avez la configuration la plus difficile: un chien adulte avec un chat bébé... Comment réagit votre husky maintenant, une semaine plus tard??

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jun
    Dimanche 22 Octobre 2017 à 23:24

    Bonsoir, j'ai lu votre article avec attentions car pour la première fois j'adopte une husky je l'ai eu à 2 mois aillant déjà 2 chiennes à la maison et 6 chats je me demande comment sera la suite ?

    Déjà arrivée à la maison qu'elle voulait coursé les chats... Mais ça commence à venir elle ne prête quasiment plus attention à eux et passe à côté sauf si le chat en question se met alors à courir... Elle est bientôt âgée de 3 mois et je voulais savoir si cet instinct pourrait disparaître vue son jeune âge ?

      • Mardi 24 Octobre 2017 à 12:30

        Je dirais que ça disparait jamais complètement, mais vu quelle est toute petite elle s'habituera très bien à VOS chats à vous. Notre Daika a bien grandi avec Isis en appartement depuis toute petite et ne lui a jamais voulu du mal, même quand elle était très vielle et n'allait plus bien. Mais elle a bien tué 2 chats du vois qui sont venus dans notre jardin, sans se poser la moindre question....  Votre petite huskynette à la chance de grandir avec d'autres chiens qui acceptent parfaitement les chats, ça lui aide beaucoup!

      • Jun
        Mardi 12 Décembre 2017 à 10:15

        Je vous remercie de votre réponse ! Cela me rassure beaucoup car mademoiselle à tendance à courser encore les chats pour jouer mais bon c'est encore un bébé on lui pardonne ♥ Bizarrement elle déteste le sport par contre lol

    5
    Camille
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 23:05

    Bonjour ! 

     

    Déjà je tenais à dire que c'est super cool d'avoir fait cet article, ça nous a donné des idées sur la manière dont nous y prendre quand nous avons adopté notre chat.

    Je tenais à parler de notre aventure à nous vu que, à votre avis, c'est le cas de figure le plus complexe

     

    On a adopté un husky mâle de 1 an et demi en refuge, qui est fugueur et n'a jamais connu les chats (au refuge il était étiqueté "pas ok chat"), puis 6 mois après on a adopté dans le même refuge une femelle husky croisé chien Loup de sarloos de 7 mois, qui direct avait un rappel parfait et étaient hyper reconnaissante (car avant je refuge, elle avait passé 3 mois errante alors n'était qu'un bébé !!)

     

    Quand on les a eu, on était en appart dans la banlieue parisienne, ils étaient sortis 6h par jour et n'étaient jamais seuls (on se relayait avec mon fiancé, il travaillait de nuit et j'étais à la fac quelques heures par jour).

    Il y avait pleins de chats errants autour de chez nous alors on a pu tenter des contacts car on savait qu'un jour on adopterait un chat.

     

    On a ensuite déménagé dans une maison avec jardin dans le Rhône-alpes. Nos chiens ont maintenant 4 et 2 ans.

    Les chiens ne sont toujours jamais seuls et on fait entre 2 et 3h de balades par jours. Le jardin pu nous soulager un peu ^^. Je précise cette histoire de balades parce que tout ce temps passé avec nos toutous a créé un lien hyper fort, ils nous écoutent énormément et veulent nous faire plaisir en retour.

     

    Et on a adopté un petit chat de 4 mois en refuge. On a cherché deux ans avant de tomber sur le chat à la personnalité qui nous convenait : elle vivait avec 5 chiens en famille d'accueil, alors elle n'en a pas du tout peur et n'agit jamais comme une proie.

    On a eu des appréhension avec tout ce qu'on pouvait lire sur le net, huskys réputés bouffeurs de chats et les gens qui disent que ceux qui adoptent un chat en autant des huskys sont inconscients, bref.

     

    Quand on a ramené la petite chatonne on y a donc été avec des pincettes. Mais l'adaptation n'a duré que 5 jours, à notre plus grande surprise.

    Pour qu'elle s'habitue à nous déjà, vu que je travaille à domicile en ce moment, je la gardais dans le bureau avec moi toute la journée, et je faisais une rencontre avec chaque chiens pendant 20 min chacun, séparément, pour pas qu'il n'y ait d'effet de meute et pour pouvoir leur parler vu qu'ils comprennent beaucoup de choses quand on leur parle. 

     

    Au début ils étaient fous, les yeux noirs, ils ne pouvaient pas se contrôler et essayaient de niaquer. Mais dès la première nuit, on a fait dormir le chat dans le lit avec nous et les toutous, et s'ils nous empêchaient de dormir en voulant sniffer le chat frénétiquement ils étaient mis dehors de la chambre. Ils ont été mis dehors qu'une nuit. Après ils se sont tenus à carreau parce qu'ils aiment leurs petites habitudes. C'est comme ça qu'ils ont compris qu'elle était là pour rester.

    Petit à petit je leur faisait de plus en plus de contact, la chatonne avait le champ libre dans toute la maison quand je sortais les toutous, pour qu'elle puisse explorer et s'habituer à son nouvel environnement.

    Le soir à l'heure du dîner elle était dans le salon avec les chiens, on surveillais bien leurs échanges. 

    Et la chatonne s'est prise d'affection pour notre husky mâle et s'est mise à toujours dormir en boule contre son ventre ce qui les a très vite rapprochés.

     

    Puis, le truc qui a aidé, c'est qu'on emmène nos animaux partout avec nous. Si on va au bar par exemple, on se met en terrasse avec les chiens et le chat. Si on va en longue promenade à la montagne, le chat est dans son sac avec nous et sort quand il en a envie. C'est en sortant le chat avec nous que les chiens ont commencé à l'accepter dans la meute.

     

    A partir de 5 jours de cohabitation, aucun problème, ils jouaient avec elle comme avec un autre chien et s'ils leur venait l'envie de croquer fort, ils se mettaient à se croquer entre eux.

     

    Et elle peut avoir ses moments de folie à courir partout et même jouer avec leur queue sans qu'ils n'en aient rien à faire. 

    Et l'effet de meute est inversé, c'est à dire que si un des chiens joue trop avec la chatonne quand elle n'en a pas envie, l'autre chien vient protéger le chat en se mettant au milieu et en jouant avec le premier pour lui enlever l'idée d'embêter le chat.

     

    On les a déjà laissés ensembles tous seuls (enfin, sans nous, car la mère de mon fiancé vit avec nous et est toujours présente),  on les a retrouvés tous ensemble à nous attendre à la porte.

     

    Récemment, on a été entièrement soulagé dans un moment qui aurait pu virer au drame.

    On a donné leurs friandises aux toutous (de la viande crue) la chatonne a été direct essayer de piquer le bout du mâle. Il lui a fait un coup de pression, comme il a fait plusieurs fois avec le petit York de la mère de mon fiancé, sans faire aucun mal, juste en grognant et en la coinçant entre ses pattes, pour l'impressionner. Pour lui montrer qu'il a eu raison de défendre son bout de gras et pour qu'il conserve sa confiance en nous dans cettte période de changement, on a grondé brièvement la chatonne à notre tour, juste après.  

    La même chose est arrivé avec notre chienne croisé chien loup, sauf qu'elle s'est fait marcher dessus par le chat et allait lui laisser sa viande. Elle me regardait avec des grand yeux de chien battu

      • Camille
        Dimanche 24 Novembre 2019 à 23:09

        (je mets la suite ici, message tronqué, j'écris beaucoup ^^)

         

        Bref je suis intervenue directement pour gronder le chat.

        Maintenant le chat essaye de moins en moins de leur piquer des trucs.

         

        Bref, maintenant ils vivent tous ensemble hyper sainement, ils peuvent jouer, dormir, se faire des papouilles et manger ensemble sans aucun souci et sans qu'on ait d'inquiétude à se faire. Et ça aide beaucoup qu'on connaisse nos chiens par cœur et aussi qu'il y ait toujours quelqu'un de présent.

         

        Notre but était que le chat fasse partie de la meute, et on a le plaisir de voir que chaque jour qui passe, c'est un peu plus le cas. Notre but étant de faire toutes nos activités avec nos animaux, nous sommes vraiment heureux que ça se passe bien.

        Bien sûr, on est jamais à l'abri d'un drame, mais on en doute quand même beaucoup vu comment les choses se passent.

         

        Donc si je pouvais donner un conseil, si quelqu'un se retrouve dans notre cas, avec un ou deux huskys adultes et souhaitant adopter un chat, ce serait de bien connaître ses chiens avant de songer à prendre un chat, et d'être présent pour les premiers temps, pour la période d'adaptation. On a eu de la chance que ce soit rapide, mais selon les chiens, comme vous l'avez bien souligné, ça peut prendre des semaines voire plusieurs mois. On aurait jamais adopté le chat si on travaillait tous les deux hors de la maison par exemple.

         

        Voilà, je tenais à vous compter notre expérience, puisse-t-elle être utile à des personnes dans notre cas...

         

    6
    Jeudi 28 Novembre 2019 à 11:26

    Bonjour, 

    Merci pour votre super récit! Il est vraiment super intéressant. Je trouve ça génial que vous avez donné la chance à ces deux chiens et que vous n'avez pas eu peur de les éduquer pour avoir une super co-habitation entre chien et chat à la fin. Je pense comme vous que la clé pour votre réussite est votre présence et votre lien très fort avec les chiens. Et le chat qui a l'habitude des chiens et ne se comporte jamais en proie. 

    Avec beaucoup de présence et un chat qui joue le jeu il y a presque tout qui est possible!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :