• Ça y est, Roots aussi nous a quitté 2 mois avant son 15e anniversaire. Depuis Janvier il a beaucoup baissé, un check-up récent à décelé un foie HS et c'est vrai, il ne pesait plus que 17kg (24kg de poids de forme quand il était encore à l'attelage).

    Mais il était tellement bien. On se baladait tous les jours 20 minutes, il était content, il mangeait et digérait bien. Il était pleinement intégré et accepté par la meute et il devenait de plus en plus câlin avec nous.

    Mais son lipome au poignet déconnait et s'est mis à grossir beaucoup, mais vraiment beaucoup les deux derniers mois. On savait qu'il n'allait plus durer longtemps mais je lui donnais encore facile 1-2 mois.

    Sa fin avant hier est arrivée brutalement et très difficile à encaisser pour nous.

    Voici un montage vidéo de comment je veux me rappeler de lui. Un super chien, toujours heureux, toujours volontaire qui nous a tout appris sur le sport.

    Bon voyage Roots!


    2 commentaires
  • Régulièrement quand je regarde nos chiens jouer je me dis à quel point des gens qui ne connaissent pas ça doivent halluciner s'ils verraient ça. L'énergie, la vitesse, l'agilité et tout simplement l'intensité que les huskies ont quand ils jouent. Avec une pointe d'agression quand la tension monte, surtout entre chiens de même âge où la hiérarchie n'est pas 100% claire.

    C'est pour ça que je filme les jeux de notre meute depuis 2 mois pour monter une vidéo et montrer ça. La star de la vidéo est bien évidement Jemma, la folle du service. Elle est de loin la plus petite de tous, je l'appelle notre naine. Mais ce que lui manque en taille elle compense largement avec son mental. Elle a un cerveau qui tourne à 300 à l'heure, elle est rapide et agile. C'est vrai il faut le dire, Daika était tout comme elle quand elle était petite. Telle mère, telle fille!

    Juli est bien différent en caractère, plus posé, plus équilibré. Il aime beaucoup Jemma et il adore jouer avec elle. Mais il perd souvent patience quand elle le taquine encore et encore et encore! La tension peut monter et je préfère souvent leur lancer un mot ferme pour les faire redescendre. L'effet est immédiat, aucun problème là-dessus.

    Cette année notre meute est bien. Daika redevient aussi folle que quand elle était petite. Fritz se lâche ouvertement, y compris avec Juli son fils. Il est très ferme avec lui quand il veut, mais il peut aussi se rouler par terre et jouer ensemble avec lui. Ewok, toujours un peu nerveux, adore courir et Jemma profite pour le courser. Ca peut chauffer un peu entre Ewok et Fritz, qui n'aime pas trop ça façon de "grogner" tout le temps. Ebi a pris énormément d'assurance depuis cette saison de traîneau et certainement aussi grace à Juli, son éternel bébé. Autant Daika n'a plus aucun comportement maternel avec Jemma, Ebi adore son petit et profite de chaque occasion pour le lui montrer. Juli rend l'appareil et est un bon fils à sa maman.

    Roots est très bien intégré, il est heureux, les autres l'aiment bien et sont bien indulgents quand il leur marche dessus ou les bouscule par hasard. Il a beaucoup faibli depuis le début de l'année et ce sera certainement son dernier été. On profite de chaque instant et il est tout simplement adorable. 

    Donc voici le résultat, un aperçu et résumé des jeux de folie que notre meute se livre tous les jours!


    votre commentaire
  • Nous avons eu visite de lapinkoira Guizmo et la dynamique entre Jemma et lui était vraiment très impressionnante à voir. Guizmo est gentil et tranquille, impossible de l'énerver qui a beaucoup de patience avec son petit protégé Jericho. Jericho a pratiquement le même âge que Jemma et Juli.

    Jemma est en adoration totale devant Guizmo qui a pourtant rien demandé.

    Jemma et Guizmo

    Ca joue, ça joue fort!

    Jemma et Guizmo

    Jemma mérite pleinement son surnom "la barge"

    Jemma et Guizmo

    Un peu trop d'énergie pour ces lapinkoiras!

    Jemma et Guizmo

    Puis elle rampe par terre en mettant sa tête de fouine. Tente de lui lécher les babines et lui donner la patte...

    Jemma et Guizmo

    ... puis Guizmo "fait son chef", et elle adore encore plus!

    Jemma et Guizmo

    Guizmo a clairement un fan...

    Jemma et Guizmo

    ...et elle ne le lâche plus...

    Jemma et Guizmo

    ... et galope fort, cette Jemma!

    Jemma et Guizmo

    C'est vrai, Guizmo trouve ça un peu beaucoup quand même!

    Jemma et Guizmo

    Sacrée Jemma!

    Jemma et Guizmo

    Juli observe, il a longtemps fait la même chose avec Fritz (qui en a bien profité par contre)

    Jemma et Guizmo

    Ewok, lui préfère se la couler douce par cette chaleur et se faire caresser!

    Jemma et Guizmo

    Ewok


    votre commentaire
  • Voici encore une vieille vidéo que j'ai retrouvée: C'était notre meute en automne 2009. Jaakko et Berny étaient encore là. Ebi était un bébé de 4 mois et jouait avec le setter anglais du même age du beau père. Ewok est né 2 mois plus tard et nous a rejoint 4 mois plus tard.

     Nostalgie, nostalgie,... de revoir Jaakko avec sa prestation et sont trot flottant... Daika qui a élevée Ebi comme une maman, en donnant un cadre ferme mais en jouant aussi énormément avec elle.

    Ça fait plaisir de revoir la vidéo!

     


    votre commentaire
  • Fin février nous avons visité le parc à chiens à Lyon à plusieurs reprises pour sortir un peu nos "bébés" après la fin de la saison de travail des adultes. Pour ceux qui ne le connaissent pas: à Lyon il a un seul parc à chiens correcte qui se trouve dans le parc de la Tête d'Or. A coté du vélodrome il y a deux enclos très bien clôturés, seul endroit public où on peut lâcher ses huskies en toute sécurité.

    J'avais amené Juli et Jemma chacun seul de son coté, puis j'y suis allée une troisième fois avec les deux ensembles.

    Le but était de sortir les deux un peu en ville et de voir comment ils se comportent avec les chiens d'autres races. Autant je les avais très, très bien sociabilisés dans les premiers 3 mois de leur vie, ils n'ont pratiquement plus quitté le jardin pendant toute la saison d'entrainement des "grands".

    Jemma et Juli au parc à chiens

    Juli et Jemma courent dans le parc

    Jemma et Juli au parc à chiens

    Jemma et Juli et le bulldog anglais

    Verdict: les deux étaient super cools, détendus tout en étant très respectueux des autres chiens adultes. On dit d'abord bonjour calmement, on se fait petit, on se laisse renifler, et seulement après on commence à courir et à jouer. Mâle ou femelle, la question ne se posait pas du tout pour les affinités. Juli trouvait le bulldog très, très bizarre: les ronflements, la démarche, le visage écrasé... il avait du mal à savoir qu'est-ce que c'est!

    Jemma et Juli au parc à chiens

    La schnauzer était une grande fan de Jason, le chiot Foxterrier. Jason n'avait que 12 semaines et c'était sa première fois dans le parc. Tous ces chiens d'un coup, ça lui faisait un peu beaucoup!

    Jemma et Juli au parc à chiens

    Nos deux huskies ont quand-même beaucoup joués ensembles. Mais après les affinités allaient surtout vers des chiens avec les mêmes gouts qu'eux: les jeux de course et se mordiller pattes et poil. La plupart du temps des chiens de chasse. Ils étaient très gentils avec les petits chiens même s'il n'y en avait pas beaucoup qui prenaient plaisir avec les grands. Je pense ils avaient plus l'habitude de se faire piétiner qu'autre chose...

    J'intervenais quand-même beaucoup, surtout pour protéger des chiens un peu timides ou même peureux. Vu qu'il y a beaucoup de chiens d'un coup il suffit que nos jeunes courent après un chien timide par curiosité, il prend peur et part en courant et très vite 3 autres chiens leur courent après pour voir qu'est-ce qu'il se passe. Le stress pour le chien timide! Je les rappelle donc toute de suite pour qu'ils n'approchent pas trop des timides, qu'ils les laissent venir d'eux mêmes.

    C'est pas facile! Mais j'ai eu un petit chien peureux/agressif (et plus tard peiné par beaucoup d'arthrose) moi-même... et qu'est-ce que j'ai détesté les ados plus grands que lui qui lui fonçaient dessus avec un maître qui appelle de loin "Il veut juste jouer!".

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique