• *

    Samedi dernier, au 2e week-end de course de La Valgaude, c'était le 8e anniversaire de Daika! On a fêté dignement. Daika est vraiment une chienne spéciale, c'était la première et elle est particulièrement proche de nous. Daika qui a grandi en centre ville de Lyon et qui a passée sa première année 24/24 avec nous. A la maison dans un studio, au travail avec Alex ou en promenade à pied ou vélo. Elle aime l'attelage, mais elle sait qu'il n'y a pas que ça dans la vie. Avec ses 8 ans c'est la doyenne et c'est elle désormais qui décide du rythme dans les entrainements.

    8e anniversaire de Daika

    Daika avant la course...

    8e anniversaire de Daika

    ... et en plein effort avec sa fille Jemma

    8e anniversaire de Daika

    Après l'effort le réconfort: Daika attend son cadeau, une merguez qui vient fraichement du barbecue!

    8e anniversaire de Daika

    Daika a toujours la classe! Madame ne se pose pas n'importe où quand-même!

    8e anniversaire de Daika

    Rencontre avec son fils J'Nawak Dolina Volka qui l'a reconnu toute de suite

     


    votre commentaire
  • Bon, après mon récit de course sur le deuxième week-end, je vais quand-même vous annoncer aussi un peu ce qu'il s'est passé cette semaine et qui a fait une différence énorme sur notre ambition course sur ces deux week-ends.

    Ceux qui suivent le site régulièrement se rappellent peut-être que coté santé ça va pas super depuis début Novembre. Que je me battais contre fatigue et maux de tête. Que j'ai supprimé en conséquence mon propre entrainement sportif et j'ai dû vraiment m'accrocher pour boucler mon travail + un entrainement comme il faut des chiens.

    Je n'étais pas vraiment inquiète, je n'avais pas vraiment mal nul part et c'était tout à fait supportable. Une batterie de test confirme: RAS. Virus passager? Infection passagère? Mon médecin et moi n'ont aucune idée et en attendant je continue comme si rien n'était.

    Mais il faut que je force pour faire tout ce que je veux faire, et comme d'habitude dans une situation comme ça je mange bien trop. Plus de sport + trop manger = pas photo: prendre du poids! Bon, c'est l'hiver, et noël en plus alors je m'en fous! Je perdrai bien les kg quand je reprendrai le sport en fin de saison chiens.

    Je fais alors ma sortie de traîneau au Vercors et puis le premier WE de course à la Valgaude. Je suis complétement courbaturée et fatiguée le dimanche après la course, mais normal quand-même: sans entraînement depuis des mois!

    Et puis lundi j'ai un RDV pour une IRM, on sait jamais, peut-être qu'on trouve quelque chose? Et là, ben là, le médecin me sort du tube presque aussi vite qu'il m'a rentré pour m'annoncer que cet examen n'est carrément pas possible: parce que je suis enceinte! Et la meilleure: entre 4-5 mois en plus!

    On téléphone de partout pour avoir un RDV pour une échographie au plus vite et nous confirmer cette bonne nouvelle. Vu que ça fait plusieurs années qu'on travaille sur ça sans succès, tous les deux on n'ose pas trop y croire. Et puis mercredi on a la confirmation: il y a bien une petite fille qui pousse et elle a 18 semaines!

    Bref, on est super heureux et la saison course est finie pour moi. On fera certainement quelques sorties en mode randonnée. Et peut-être qu'Alex a envie de s'essayer sur une course, à Méaudre par exemple.

    Ce qu'il s'est passé la semaine dernière

    Alors oui, c'est VRAI que j'avais un gros ventre!


    1 commentaire
  • Jason du Plateau des Bruyères, foxterrier de la belle famille, nous a de nouveau rendu visite. Petit chien à maintenant plus d'un an est s'affirme en tant que terrier. Ses rencontres avec la meute sont toujours aussi marrant, le clash des cultures est si évident!

    Les deux races sont très vifs et actifs, sur ce côté là ils vont bien ensemble. D'ailleurs notre petite Jemma et Jason s'entendent à merveille.

    Mais petit Jason vient aussi d'une culture de guerre et de bagarre et on voit qu'il à les crocs qui partent facilement. Il se sent un peu tout petit à coté des husky mais il gère et assume assez bien. Les huskies sont très, très indulgents avec le petit chien. Dans la culture des husky l'esprit de meute est très important. La communication est très fine et beaucoup, beaucoup de communication se passe avant qu'un coup de croc ne parte.

    Les remise en place sont rares mais quand elles arrivent, Jason accepte (!) et s'écrase. Dans la vidéo on entend Fritz qui sort un rugissement de lion après s'être fait pincer la cuisse par le petit chien en mode chasse-au-sanglier. La deuxième remise en place par les garçons se fait sans crocs, juste par un encerclement du petit par les trois avec un regard perçant et certainement un petit grognement par Ewok (il adore ça). Jason comprend bien le message, même si (évidemment!) l'effet ne dure pas bien longtemps.

    Grosse différences avec Berny qui lui, était un grand suicidaire et incapable de reconnaitre la supériorité d'un autre chien!


    1 commentaire
  • De retour de notre week-end mouvementé et plein d'émotions, le bilan fait sur le coté sérieux de la chose je peux enfin passer aux choses plus agréables:

    Montrer la vidéo de ce super week-end! Car oui, nous avons passé un super week-end:

    - j'avais anticipé et posé un jour de congés pour lundi. Coup de chance, vendredi je pu partir tôt du travail et on est déjà montés vendredi soir.

    - donc deux soirées en amoureux pour nous deux, c'est tellement rare qu'à tous les coups c'est génial!

    - tous les 6 chiens avec nous dont les deux jeunes qui sortent pour la première fois sur une manifestation canine

    - pleins, pleins de gens avec des husky. Et comme j'adore de bavarder j'ai passé le week-end à le faire! Soit avec des gens qui avaient le même type de chien que nous (pas beaucoup mais il y en avait), soit avec ceux qui font tirer leur chiens et on échange. Soit avec des spectateurs intrigués par nos chiens à qui je raconte avec plaisir toute l'histoire!

    - une super belle région avec un temps qui était quand même assez bon. Couvert et un peu humide les matins mais super grand soleil les après-midi

    - les chiens super sages qui se sont présentés comme des chefs! Fritz était un peu nerveux dans le hangar mais le TAN lui a fait du bien. Jemma aussi mais elle a bien géré et était très concentrée sur moi. Ebi avait oublié tout ce qu'on avait révisé mais était tellement cool qu'elle s'est super bien présentée.

    Franchement: ça m'a fait des super vacances! J'en avais besoin et ça fait vraiment du bien. Au travail je tourne à 200 à l'heure actuellement.

    Donc voici le montage du week-end! Après avoir monté une version plus pimentée j'avais peur que certains n'arrivait pas à suivre l'humour et pour ne pas froisser les âmes sensibles voici la version douce. En espérant bien que ceux qui ne sont pas venus cet an ci le regrettent et que ça leur donne un coup de booste pour venir l'année prochaine!

     

     


    1 commentaire
  • Photos, vidéo et récit du week-end bien sympa de la Nationale d’Élevage 2015 viendra prochainement!

    Voilà la conclusion de ce week-end à la recherche de la vérité sur la conformité au standard du husky. Mis à part le fait de passer un bon week-end avec Alex et les chiens mon objectif personnel était de mieux comprendre le standard du husky. De mieux comprendre cette cassure de la race en deux camps: les huskies "de beauté" et "de travail". Et voir de mes propres yeux si cette cassure est réelle ou juste une exagération d'individus aux deux extrêmes qui ne sont conformes au standard ni l'un, ni l'autre. Est-ce que c'est un conflit qui vient du haut, un conflit de pouvoir de fédérations et clubs. Ou un conflit du bas, des utilisateurs, passionnés et amateurs.

    On y allait avec nos chiens en sachant qu'on ne gagnera pas. Je voulais uniquement un jugement juste de leur conformité au standard en étant tout à fait prête à entendre les non conformités. Et les comprendre pour mieux les voir par la suite.

    Le chrono seul ne pourra jamais être unique outil de sélection pour le husky de travail. Sinon autant quitter le monde étrange des pure-races pour passer à l'alaskan, pourquoi pas l'alaskan typé nordique. J'aime le husky sibérien, j'accepte donc de me plier à un standard.

    Pour lire le standard du Husky en français voir ici. Comme vous voyez ou vous savez déjà, il est très vague. Ça parle beaucoup de "modérément", "légèrement", "taille moyenne", "ni trop, ni pas assez". En gros, ce n'est pas qu'avec ce texte qu'on peut évaluer un husky.

    Alors je regarde Google, mon ami, pour  voir qu'est-ce qu'il me sort pour m'aider:

    Standard siberian husky

    Copyright Inner Vision Kennel

    Ok, ça ne m'aide pas! Rien à voir du tout avec nos chiens. Mais en cherchant un peu dans les pays scandinaves je suis vite rassurée. Le chien ci-dessous est un formidable chien de travail qui a aussi gagné le titre de champion de conformité au standard.

    Ylarjärvis Vargtass

    Ylajärvis Vargtass

    Non, le problème n'est pas là. Le husky sibérien est un chien de travail qui a toujours eu une morphologie assez variée. Bas sur pattes, haut sur pattes, plus compact, plus longiligne. Les différents gabarits ainsi que la grande variété en couleurs a toujours existé.

    Seppala agouti husky

    Leonard Seppala avec ses chiens dans les années 1930.

    (et oui, la couleur loup a toujours existé chez le husky)

    Le problème est dans l'interprétation du standard selon les gouts personnels et la tendance du moment. Ce qui m'intéresse dans le chien est sa construction et sa façon de courir. Je regarde la ligne de dessus (horizontale et avec une croupe descendante), la ligne de dessous (une ligne droite qui remonte franchement sous le ventre), les angulations des épaules et la longueur des bras (coudes sur la ligne de dessous ou plus bas), l'angulation des postérieurs et le rapport longueur du corps - hauteur au garrot (je les aime pas plus long que haut, du garrot à la base de la queue) et le rapport hauteur garrot - air sous le tronc (plus d'air que de tronc).

    J'aime une allure sans effort et fluide, sans mouvement vertical (haut et bas) du corps. C'est Jaakko qui nous a appris ça, encore à 11 ans il semblait flotter dans l'air quand il trottait.

    J'aurais aimé avoir un jugement impartial, l'avis d'un spécialiste sur ces points sur nos chiens. Mais qu'est-ce que j'ai eu?

    Des avis sur les oreilles (trop grandes et attachées trop bas), le nez (trop long), les yeux (pas assez obliques), la tête (trop fine). Ce n'est qu'un histoire de tête... faut croire que le reste du corps ne compte pas. Bon ok, il y a aussi les pattes (larges et un peu ouverts).

    Ebi Blau Fontein husky   C'est une histoire de tête

    Ebi a bien été remarquée pour ses superbes allures. J'apprécie le jugement que j'ai eu pour elle. Qui ne parlait pas seulement de la tête (trop long par rapport à sa largeur) mais aussi de l'excellente construction, même si l'ossature était jugée très fine.

    Jemma Dolina Volka husky   Jemma Dolina Volka husky

    Jemma a choqué mais a bien été confirmée *ouff*. Tête trop ciselée, oreilles de Gremlin (trop grandes, attachées trop bas) et un physique d'ado (manque encore de poitrine), trop fine et maigre et en plus en mue. Pieds trop larges, articulations encore souples. Pour le juge je n'avais aucun intérêt à l'exposer. Pour moi si, du moment où je l'avais bien inscrite en classe jeune car je sais bien qu'elle a un physique d'ado. Et oui, je sais qu'elle a des grandes oreilles. Bonnes allures latérales. Aucun commentaire sur la ligne de dessus, de dessous et les angulations.

    siberian husky agouti   F'Chico Marx du Fur Rendez-vous "Fritz" agouti siberian husky

    Et Fritz, hmm, comment dire. Quand le juge m'avait dit qu'il a une tête de Chien Loup Tchécoslovaque je pensais qu'il blaguait au départ. Je rigole et lui réponds que je sais bien qu'il en a la couleur mais que la ressemblance s'arrête bien là. Mais non, les oreilles (trop grands et écartés)  et le museau long... ça rappelle clairement un CLT selon le juge. Bon, chacun son avis, je n'étais pas là pour m'énerver mais pour bien présenter les chiens! On passe alors aux allures, Fritzi s'est présenté comme un chef même s'il ma arraché la peau de la main en tirant sur sa laisse d'expo. Résultat de courses: Fritz a bien des "allures puissantes".

    Ce n'est qu'une histoire de tête. Ou c'est moi qui délire et n'est pas capable de voir la flopée de défauts.

    Daika Leva Neve agouti husky siberian   Julius Dolina Volka agouti siberian husky   Ewok Draye Blanche agouti husky blue eyes

                                Daika                                                             Juli                                                           Ewok

    Faut croire que la première partie du standard est oubliée de ces jours. Alors pour rappel, là voici:

    Le Husky de Sibérie est un chien de travail de taille moyenne à la démarche légère et vive. Il est dégagé et élégant dans ses allures. Son corps, modérément compact, couvert d'une bonne fourrure, ses oreilles droites et sa queue en brosse bien fournie évoquent son hérédité nordique. Son allure caractéristique est unie et apparemment facile. Il remplit avec la plus grande compétence sa fonction d'origine de chien de trait en tirant une charge légère à une vitesse modérée sur de grandes distances. Les proportions et la forme de son corps dénotent cet équilibre fondamental de puissance, de rapidité et d'endurance.

    On parle bien de chien de travail, d'allures, de compétence dans sa fonction de chien de trait, de puissance, rapidité et endurance. De physique nordique, modérément compact.

    Alors non, pour moi ce n'est pas du tout une histoire de tête. C'est une histoire de chien. De mental, de construction, de caractère, d'allures et puis de physique.

    D'ailleurs à mon avis un chien incapable de faire le TAN devrait pas seulement pas être recommandé mais même pas être confirmé. Même s'il a la tête large, le nez court et des petites oreilles, ok je sors!

    Et ce n'est pas une question de husky de travail ou non. Les éleveurs sérieux de husky de tout type attellent leurs chiens et le TAN ne leur pose pas le moindre souci.

    Il va falloir que je trouve des juges qui sont un peu plus spécialisés sur le jugement de structure et allures. Mais bon, une fois par an ça suffit, je verrai bien l'année prochaine!

    Mais j'ai bien noté: il faut faire attention aux têtes avec nos chiens de travail parce qu'à force de ne pas regarder du tout on risque de s'éloigner plus vite et plus loin qu'on pense. Même si ce n'est pas le point le plus important sur un chien de traîneau ça en fait partie pour un husky sibérien.

    Pas facile de concilier la sélection du will to go, capacité physique, caractère, construction + la beauté (nez, oreilles,...)!

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique