• Le kart 3 roues

    Nous avons un kart 3 roues comme celui sur la photo pour entrainer 3-4 chiens. C'est vraiment le top pour ce nombre de chiens: asses léger pour qu'ils puissent bien le tirer et assez lourd pour pouvoir les freiner. Il faut être habile avec son équilibre, sinon on l'apprend au fur et à mesure des sorties.

    Le notre à des freins à tambour sur les 3 roues. La roue avant est freiné avec un frein sur le guidon, les deux roues arrières par une pédale centrale. La pédale est bien pour pouvoir s'appuyer dessus avec tout le poids de son corps, mais dans les virages ce n'est vraiment pas pratique. On finit par rouler sur une seule jambe, l'autre étant occupée à freiner.

    Il n'y a pas de frein de parking. Et vu le faible poids du kart il ne fonctionnera pas de toute façon. Il faut absolument attacher le kart quand on veut s'arrêter pour pouvoir le larguer en démarrant.

    Un kart 3 roues est moins stable qu'un kart 4 roues, il faut bien jouer avec son équilibre et son poids pour bien prendre les virages sans risquer de basculer. Mais en revanche il ne vibre pratiquement pas, un vrai calvaire avec les karts 4 roues.

    Il faut le réviser au moins une fois par an pour vérifier l'état des tambours (les garnitures se changent), des câbles de frein, des pneus et revisser tous les boulons. Mais il est très robuste et survit sans problèmes des éventuelles chutes.

    Je le transportais sur une petite remorque que je tirais avec un pick-up avec les chiens dans le coffre. J'avais des piquets autour de la remorque pour y attacher les chiens. Ça m'évitait de tirer une stake-out.

    Pour moi c'était un bonheur et énorme soulagement de passer de la trottinette 3 chiens au kart 3 chiens!

    Le kart 3 roues

    Roots, Jaakko et Daika au kart

     


    votre commentaire
  • Le week-end dernier on était à Lyon en touriste. J'avais Flavie en écharpe et j'ai pris Daika pour porter le sac à langer et un peu d'eau. Daika n'aime pas le sac à dos ("je ne suis pas un âne, voyons!), mais elle adore venir avec nous en ville. Du coup elle était très contente quand-même!

    Avec Flavie et Daika à Lyon

    Retrouver les sensations de chien-copilote

    Avec Flavie et Daika à Lyon

    Ça lui rappelle son enfance! Pendant un an elle avait accompagné Alex en livraison la journée

    Avec Flavie et Daika à Lyon

    Daika à la place Bellecour

    On s'est baladé dans la rue de la République (rue piétonne) et on a fait un tour chez Décitre. Fnac n'acceptent pas les chiens, tant pis pour eux! Dans les magasins je peux coucher Daika dans un coin tranquille et elle nous attend pendant que je regarde les livres. Du moment que je reste à peu près en vue, elle attend sagement et profite de ne pas avoir à se lever pour faire quelques mètres chaque fois que je change d'allée.

    Puis on est montée sur la colline de Fourvière. J'aime bien la vue là-haut et ça me fait un peu d'exercice de descendre par les escaliers.

    Avec Flavie et Daika à Lyon

    En redescendant de la colline de Fourvière: sans laisse! Elle écoute vraiment bien, Daika.

    Avec Flavie et Daika à Lyon

    Flavie en vadrouille, bien calée dans l'écharpe!

    Avec Flavie et Daika à Lyon

    Daika a vraiment été au top! Quel bonheur de se balader avec elle. Et elle me rend vraiment service avec son sac à dos. Je suis déjà en train de porter Flavie, ça m'évite de me charger encore plus!


    votre commentaire
  • Nous avons eu une nouvelle visite de Jason, le foxterrier. C'est le chien de ma belle-mère et il a donc souvent occasion de venir voir notre meute. Le  clash des cultures est évident, il n'y a vraiment rien à voir entre le comportement d'un terrier et d'un chien de traîneau.

    Autant plus que Jason est un foxterrier poil dur de lignée de travail. Grâce au contact précoce qu'il a eu avec nos chiens il est vraiment très sociable. Mais de temps en temps il s'énerve et n'arrive plus à se calmer tout seul. Une fois qu'il est parti sur le pied de guerre il monte de plus en plus et ne descend plus. Concrètement ça veut dire qu'il a tendance à attaquer Fritz, notre boss. Fritz est sympa et laisse couler la plupart du temps. Mais de temps en temps Jason lui fait vraiment mal, à le mordre dans l'épaule ou les cuisses. Fritz essaye alors de le remettre en place. Des fois ça marche et Jason se couche au sol sur le dos le temps que ça passe. Mais d'autres fois il s'énerve comme ça et se transforme en kamikaze. C'est là que j'interviens vite pour libérer Fritz et lui éviter de faire un choix. Car il n'y a pas grande chose à faire pour lui: soit partir en courant pour l'esquiver, soit l'appuyer encore plus et là il y aurait vraiment risque qu'il l'abime.

    Avec nous Jason arrive à se calmer et une fois la crise passé il est à nouveau complètement réceptif au langage des husky.

    J'étais très agréablement surprise de voir qu'il cohabite si bien avec les husky, même en situation aggravée: deux de nos chiennes en chaleur + 2 mâles non castrés supplémentaires en pension! Mais non, aucun problème! Jason a même joué avec Jooky et Jim. Il m'épate ce terrier!

    foxterrier husky

    Juli, Jason et Fritz

    Jason le terrier

    On se dit bonjour

    Jason le terrier

    Jeux gentils et détendus entre garçons

    Jason le terrier

    5 garçons non castrés devant Daika en chaleur, et tout ça sans un seul grognement!

    Jason le terrier

    Jason a vraiment un faible pour Ebi


    votre commentaire
  • Nous avons eu la chance de pouvoir garder Jooky et Jim (né Janosz Dolina Volka) pendant 2 semaines pendant les vacances de leurs maîtres! Les deux sont frères à notre Juli et demi-frères à Jemma. Ça m'a fait très, très plaisir de les revoir et de les avoir avec nous un certain temps.

    Dès le départ ils se sont intégrés dans la meute avec une facilité impressionnante. Autant plus impressionnant que deux femelles, Ebi et Daika, ont été en chaleur! Mais non, aucune friction entre les deux pensionnaires (mâles non castrés pourtant) et nos trois mâles à nous. Je savais que tous nos chiens sont très sociables mais là ils m'ont quand même encore bien surpris! Jooky est vif et sensible, en peu comme notre Ewok (le côté cherche-m... en moins). Il était très attaché à moi dès le départ et je l'ai vraiment beaucoup apprécié. Jim est le nounours costaud et plus que posé dans sa tête. Pas du tout à chercher les conflits il ne se laisse pourtant pas marché dessus non plus.

    Juli a bien profité de la présence de ses deux frères pour sortir de son rôle d'éternel dernier dans la hiérarchie des mâles. Assez vite il a essayé de jouer le kéké avec Jooky qui se laissait bien trop faire. Jim lui a vite fait comprendre que ce n'était pas la peine d'essayer la même chose avec lui! Mais au bout de deux jours déjà le jeu s'est bien calmé et tous les mâles jouaient bien ensembles. C'est vrai que Jemma aide bien aussi: N'étant pas en chaleur j'ai peu la laisser jouer avec les autres et elle en profite pour se jeter sur quiconque qui s'excite pour l'inviter à des course poursuites.

    Elle avait une nette préférence pour Jooky. D'ailleurs, Juli était bien content de ne pas l'avoir sur le dos pendant quelques jours! Des fois il n'en peut plus de son caractère hyper speed et aurait juste envie d'être un peu tranquille. Là, Jemma a été aux anges avec les trois frères à disposition pour jouer!

    Jooky et Jim en colo

    Jim suit Jooky en course poursuite (Jemma et Ewok qui suivent derrière)

    Jooky et Jim en colo

    Jooky à gauche, Jim au fond et de dos Juli, Jemma et Ewok (gauche à droite)

    Jooky et Jim en colo

    C'est la faite quand je viens les lâcher! Juli, Jim, Fritz, Ewok et Jooky

    Jooky et Jim en colo

    Jooky et Fritz qui drague toujours Daika (au fond Ewok et Jemma)

    Jooky et Jim en colo

    Jim puissant et en pleine action!

    Jooky et Jim en colo

    Jim, Jooky et Ewok

    Jooky et Jim en colo

    Jeux entre Jemma, Jooky (par terre), Ewok et Jim

    Jooky et Jim en colo

    Jemma course Jim, Ewok drague toujours Daika et Ebi. Derrière Juli, Ewok et Jooky (g à d).

     


    votre commentaire
  • Daika et Ebi en chaleur début août Fritz était au bout du rouleau. Nous avons décidé de le prendre avec nous pour les 5 jours les plus critiques. Nous sommes partis dans le sud, au Cap d'Agde. Fritz a été vraiment exemplaire!

    Dans la voiture il voyageait dans les pieds du siège passager, le coffre étant plein avec la poussette et les affaires à Flavie. Là-bas il était calme dans l'appartement et vraiment sage pendant les ballades. J'avais Flavie avec moi dans l'écharpe et Fritz à la laisse enrouleur de 8m. Il faisait un peu le foufou au départ mais assez vite il se calait sur mon rythme et tirait à peine.

    On a croisé beaucoup de chiens, la plupart d'entre eux très petits (yorks, bichons et chihuahua) et très peu sociables. Fritz s'est fait attaquer par pratiquement tous les chiens sauf 2. Avec les 2 il a bien profité pour dire bonjour et faire des bisous à la femelle! C'est vraiment la classe un chef de meute qui est tellement sociable qu'il s'entend avec absolument tous les chiens, mâle ou femelle!

    Fritz en vacances dans le sud

    Pas mal, les vacances à la mer!

    Fritz en vacances dans le sud

    Flavie est toujours avec nous bien sûr

    Fritz en vacances dans le sud

    Fritz en chien de maison à l'appartement. Il appréciait bien le frais du carrelage.

    Fritz en vacances dans le sud

    Fritz aime regarder la mer. Mais se baigner... surtout pas!!

    Fritz en vacances dans le sud

    Un beau panorama


    votre commentaire